Organisation et animation de communications collectives

Nous animons des assemblées, de petite ou de grande taille, avec les méthodes que nous décrivons en détail dans notre livre « La Communication Collective ».

En moyenne, nous obtenons de 60 à 75 interventions de la part de 30 à 45 intervenants différents, par 3 heures de temps de parole.

Notre objectif majeur est de dépasser le stade pré-collectif [ c.a.d. des paroles qui restent individuelles dans une assemblée ]  pour parvenir à une véritable communication de la collectivité, en la rendant consciente de ses dynamiques de réussite ou d’échec.

Nous avons animé plusieurs centaines d’assemblées, sur trois continents.

A titre d’exemples, nous avons l’expérience d’assemblées pour des fins de  vision à long terme, de planification stratégique, d’analyse de productivité des ressources, de résolution de problèmes, de conflits, voire de crises graves. Nous avons aussi l’expérience d’assemblées pour identifier des motivations et résistances collectives à l’égard de produits et de services, et même à l’égard d’institutions.

Voici un aperçu des types de collectivités avec lesquelles nous avons animé, de 1974 à 2010,  168 programmes de communication collective, auxquels ont participé plus de 60,000 personnes :

  • Universités, collèges, commissions scolaires :   31
  • Petites et moyennes entreprises :   27
  • Sociétés d’État et régies gouvernementales :   23
  • Ministères provinciaux et fédéraux  21
  • Confédérations, associations, coopératives :   18
  • Entreprises internationales et transnationales :   13
  • Populations locales et régionales 11
  • Colloques, forums sectoriels  13
  • Personnels municipaux :   6
  • Personnels hospitaliers :   3
  • Partis politiques 2

La majorité se sont déroulés en français, dix-neuf en anglais, deux en innu, trente-trois ont été bilingues, deux trilingues et une avec le langage des signes. Toutes les régions du Québec et toutes les provinces du Canada ont connu des communications collectives, tandis que quelques-unes ont eu lieu aux U.S.A., en France, en Belgique, en Grande-Bretagne, au Pérou, en Afrique du Nord et en Afrique Centrale. Leur durée fut pour certaines de quelques heures, pour la plupart de quelques jours et pour quelques-unes de plusieurs mois ou plusieurs années.

Neuf principaux avantages ont été observés pendant et à la suite de ces communications collective, de l’avis des dirigeants et des participants, secteurs privé et public réunis :

  • la prise de parole par la majorité des participants
  • la transformation qui s’opère chez les participants
  • la planification de l’avenir collectif avec une vision élaborée
  • la compréhension par tous des divers rôles et tâches et de leur interdépendance
  • l’identification des causes des problèmes et de leurs solutions
  • le dénouement des conflits cristallisés
  • la mise en lumière des facteurs collectifs de motivation ou de résistance
  • la créativité tous azimuts
  • la réussite économique

Chacun de ces neuf avantages est expliqué dans notre livre « La Communication Collective ».

Copyright : Alice Labrèque et Jean Routier, Québec, 2013.

Nous Joindre
Alice Labrèque [email protected]
Jean Routier [email protected]

Tél.: 418 658-8751
401-3783 Gabrielle-Vallée
Québec (Québec) Canada G1W 5C3